Technique de la chaîne – Manutention

Lubrification

Buts

Interposer un fluide entre les surfaces frottantes (figure ci-contre) :
axe/douille, axe/plaque, douille/rouleau, plaque/plaque ou rouleau, etc…
Dans le but de diminuer leur usure et éviter le grippage.
Protéger la chaîne contre la corrosion
Atténuer le bruit en s’interposant entre les surfaces soumises aux chocs
Évacuer les calories provenant de l’énergie dissipée en frottement.

Lubrification, Interposer un fluide entre les surfaces frottantes

Mode d’application

Le mode d’application est en fonction de l’utilisation. Les différents modes d’application peuvent être regroupés en trois types :

LUBRIFICATION MANUELLE
(pinceau, burette, etc…)

Lubrification manuelle

LUBRIFICATION AU GOUTTE A GOUTTE

Lubrification goutte à goutte

LUBRIFICATION PAR BARBOTAGE

Lubrification par barbotage

On utilise souvent les deux premiers modes mais également des dispositifs automatiques par balais lécheurs, pulvérisation ou projection.

Fréquence des applications

La fréquence et le débit des applications sont à établir avec les fournisseurs de lubrifiants ou de systèmes de lubrification.

Où lubrifier ?

Longitudinalement: dans une zone où les articulations sont sous faible charge afin de faciliter la pénétration du lubrifiant (a & b: zones recommandées)

Lubrification longitudinalement

Transversalement: entre les plaques pour alimenter en lubrifiant les articulations et entre les plaques intérieures et les rouleaux et galets.

Lubrification transversalement

Quel lubrifiant utiliser ?

Le lubrifiant doit être adapté aux conditions de fonctionnement. Dans la majorité des cas, on utilise une huile minérale de viscosité choisie en fonction de la température de fonctionnement :

Viscosité en fonction de la température de fonctionnement

Température de fonctionnement (°C) Grade de viscosité recommandés (ISO -VG)
-15 à 0 °C 15 à 32
0 à 50°C 46 à 150
50 à 80°C 220 à 320

L’utilisateur doit trouver un compromis entre une trop faible viscosité qui favorise l’évacuation du lubrifiant par gravité ou force centrifuge et une viscosité trop forte qui empêche le lubrifiant de cheminer jusqu’aux surfaces en frottement. Il pourra orienter son choix en consultant le guide de la lubrification des chaînes mécaniques édité par le CETIM.

Pour les cas spéciaux, en particulier lorsque toute lubrification est interdite, nous consulter.

Sauf recommandation de notre part, la graisse est absolument prohibée.

• Sur maillons consécutifs :

Schéma, sur maillons consécutifs

• Sur un maillon isolé :

Schéma, sur maillons isolés
9bff0e1cb024d2db3fef77fbb02b9689lllllllllllll